Qu'est ce que le Qi Gong ?

Aller en bas

Qu'est ce que le Qi Gong ?

Message  Zhenya le Lun 12 Avr - 12:56

Le Qi-Gong (se prononce tchi-kong)

La traduction de Qi-Gong, signifie : "travail de l’énergie". Cette énergie, le Qi, permet au corps d'être en vie. C’est la même énergie qui circule dans les méridiens de la médecine chinoise, ces méridiens sur lesquels on agit avec l’acupuncture. Tout exercice permettant de stimuler, d’équilibrer, d’augmenter, de faire circuler cette énergie, c’est du Qi-Gong. Agissant sur le corps énergétique qui est le protecteur du corps physique, le Qi-Gong est avant tout thérapeutique car tout déséquilibre, toute maladie apparaît dans le corps énergétique avant de se manifester dans le corps physique.
Il est possible de stimuler le Qi par la gestuelle « Wai Dan Qi-Gong » et par la pensée «Nei Dan Qi-Gong ». « Où la pensée va, le Qi va » est d’ailleurs une maxime traditionnelle du Qi-Gong. Le bien-être du corps et de l’âme, c’est l’harmonie entre l’esprit et le corps, synonyme d’une longue vie. Le Qi-Gong est un art corporel, composé de mouvements lents et doux, stimulant et accentuant la circulation de l’énergie. Celui qui pratique le Qi-Gong régulièrement sent cette sensation de vitalité se développer dans son corps. De cette harmonie naît une joie de vivre dans laquelle le pratiquant trouve le calme et la détente qui renforce le corps et l’esprit. C’est pourquoi cette harmonie est la source de la santé.
Le terme Qi-Gong est constitué de deux mots :
Qi = énergie
Gong = travail en douceur
Qi-Gong signifie donc : entraînement de l’énergie vitale par un travail en douceur.
Le Qi-Gong est un art millénaire chinois qui améliore la santé et la force. Il commence à être reconnu, et il est de plus en plus pratiqué en Occident.
le Qi Gong ce n'est pas de la gymnastique, ce serait trop simple, le Qi Gong c'est une remise en question globale de l'être humain, physique et mental, c'est accepter de poser un regard sans concession sur soi, sur son corps, sur ses blocages, sur ses attachements et décider de travailler sur soi pour changer...en mieux. Pour soi et pour les autres. Pratiquer le Qi Gong c'est s'améliorer en tant qu'être humain. Tout simplement.

Quelques conseils de pratique sont donc nécessaires pour bien se lancer dans l'aventure. En 6 points, voici le premier.

Confiance, volonté, persévérance et concentration

Une des caractéristiques de l'enseignement du Qi Gong réside dans la pratique. La connaissance de la théorie ou de quelques mots-clés ne suffit pas pour bien maîtriser le Qi Gong ; il faut une pratique longue et assidue pour percevoir des résultats. Confiance, volonté, persévérance et concentration sont donc nécessaires pour atteindre le but.
Confiance
Il faut avoir confiance à la fois dans le Qi Gong et en soi-même. En d'autres termes, le pratiquant doit être convaincu qu'il réussira à bien maîtriser le Qi Gong et que l'exercice lui permettra d'être en bonne forme, de prévenir et guérir les maladies et de prolonger la vie. Si l'on n'est pas convaincu de sa réussite ni de l'utilité du Qi Gong, que l'on ne pratique que par curiosité ou intérêt temporaire, on ne parviendra ni à le maîtriser, ni à en tirer profit.
Comme le Qi Gong n'est pratiqué en Europe que depuis peu de temps et reste encore inconnu de beaucoup, avoir une confiance totale dans cette méthode traditionnelle chinoise peut s'avérer difficile. Mais si l'on abandonne tous les préjugés et que l'on effectue une pratique sérieuse pendant une certaine période, on sentira alors en soi-même ses effets bénéfiques. La confiance donne la motivation nécessaire à la pratique du Qi Gong et permet d'augmenter son efficacité. Une conviction ferme est la condition préalable pour produire une volonté forte qui se transformera en force motrice et en persévérance, poussant l'homme vers un objectif déterminé. Ce qui lui permettra de renforcer sa capacité à subir les épreuves. Tout cela est indispensable pour qui est désireux d'atteindre les sommets de la pratique du Qi Gong.

Volonté

La volonté repose sur une conviction ferme. Le Qi Gong ne se maîtrise pas en un jour. Au contraire, cela demande une longue pratique rigoureuse, parce qu'il s'agit d'un long chemin au cours duquel le pratiquant peut rencontrer bien des difficultés.
Par exemple, quand l'énergie circule dans les méridiens, certaines maladies latentes peuvent alors se manifester et faire souffrir temporairement. Il arrive même à ceux qui sont en bonne santé de souffrir, quand les méridiens commencent à se dégager et que l'énergie vitale atteint différents niveaux du corps.
Si l'on renonce à l'exercice à chaque difficulté rencontrée, on ne parviendra jamais à bien maîtriser le Qi Gong.

Persévérance

L'acquisition du Qi Gong est longue et demande au pratiquant des efforts persévérants, car c'est une science interdisciplinaire à l'intérieur de laquelle théories, méthodes d'exercices et écoles demeurent multiples.
D'ailleurs, si le Qi Gong est utile à l'homme, c'est qu'une longue pratique peut élever le niveau d'autorégulation des fonctions physiologiques. Il permet d'accroître ainsi la capacité d'adaptation à l'environnement et la capacité qu'a l'esprit de gouverner le corps. En deux mots être en harmonie avec l'univers.
Les changements qui ont lieu dans le corps ainsi que dans l'unité Ciel-Homme- Terre ne se font qu'étape par étape; il en est de même pour l'entraînement au Qi Gong, qui doit respecter le processus de ces changements.
Il faut éviter toute précipitation, tout comme on ne passe pas non plus « trois jours à pêcher et deux à faire sécher son filet ». La capacité d'utiliser le Qi se fait par étape, d'abord de façon superficielle puis en profondeur.
Il n'y a pas de raccourci à prendre, la seule façon pour progresser est de s'entraîner jour après jour et avec persévérance.

Concentration

Il faut s'appliquer à bien pratiquer et approfondir une technique donnée, avant de commencer l'apprentissage d'une autre.
L'exercice du Qi Gong a pour objectif, en mettant en oeuvre la conscience de façon active, d'augmenter le contrôle de l'esprit sur le corps et d'élever le niveau de programmation des activités vitales. Ce n'est qu'en s'y adonnant consciencieusement, que l'on peut passer d'une régulation volontaire et consciente à un fonctionnement intuitif.
D'ailleurs, les écoles et les méthodes de Qi Gong sont nombreuses et variées, chacune d'elles présentant souvent un système théorique et des caractéristiques particulières. Pendant la pratique, il s'établit dans le cortex cérébral une activité fonctionnelle temporaire. Au fur et à mesure que la pratique s'approfondit, cette correspondance s'intensifie et la capacité d'être en harmonie avec l'univers s'élève.
Quelle que soit la méthode, il faut toujours avoir de solides bases avant de s'exercer plus avant.
Si, assoiffé de succès rapides, l'on pratique plusieurs méthodes à la fois ou que l'on passe trop vite de l'une à l'autre, on construit des fondations trop fragiles. On risque alors de voir apparaître des effets secondaires. Il est donc conseillé aux pratiquants, surtout aux débutants, de s'adonner à une seule méthode jusqu'à ce qu'ils la maîtrisent bien.

(ces conseils sont issus du blog de l'Institut QUIMETAO - institut franco-chinois formateur en Qi Gong)

Nous nous ferons un plaisir de vous aider et de vous conseiller sur une méthode vous correspondants en mp privé à Zhenya.

_________________
Une main tendue en silence console souvent plus que tout les mots.
avatar
Zhenya

Féminin Bélier Rat
Messages : 366
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 46
Localisation : Pays de l'Harmonie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum